Xavier pour l’Ophis à Clermont-Ferrand

Quand je donne rendez vous à Xavier une après midi dans les quartiers appelés sensibles du nord de Clermont, je découvre que mon regard sur ces univers de vie est largement teinté d’apriori, de préjugés voire de méfiance.
Clermont nord est souvent stigmatisé comme une zone à éviter. Je visite le quartier, les halls des immeubles, guidée par l’empathie qui anime Xavier, animateur social depuis plusieurs années sur cette zone. Il connaît tout le monde, les gens lui parlent comme à leur fils, leur copain, leur grand frère. Cachée derrière les regards souvent méfiants de ceux qui se savent observés, stigmatisés, je me laisse bercer par une énergie douce, d’une générosité de cœur inouïe.
De cette rencontre avec eux, avec Xavier, naît une envie d’amener du beau, du bon, dans un quotidien souvent gris et triste. Deux magnifiques projets vont voir le jour, autour de la réhabilitation de halls vétustes et insécures dans le cadre d’un aménagement feng shui, porté par des habitants qui auront choisi des motifs et accepté de vivre une expérience de création participative en décorant les espaces à la peinture.
J’aurais pris soin de soigner le lieu avec des rituels radiesthésiques, permettant de nettoyer un passif lourd.
Et c’est sur une chanson réunionnaise que le premier hall sera inauguré, chantée par la doyenne du hall ! A découvrir en images ici.